Fri, 01 Jun 2012 00:00:00 +0200

L'aversion au risque fait chuter le pétrole brut

La combinaison de soucis de la dette de la zone euro et des de données décevantes aux États-Unis ont fait chuter le prix du pétrole brut lors de la session européenne hier. Les craintes des investisseurs concernant la demande en baisse pour le pétrole aux États-Unis a été renforcée à la suite du résultat significatif des ventes de logement. Dans l'ensemble, le prix du brut a chuté de plus de 2 dollars le baril, pour finalement atteindre un plus bas à 88,16 $. En perspective aujourd'hui, les traders de pétrole voudront prêter attention aux stocks du pétrole US, prévue pour 15h00 GMT. Le record élevé des stocks du brut aux Etats-Unis ont été pris comme un signe de diminution de la demande dans le pays du monde le plus grand consommateurs de pétrole. Si le chiffre actuel à venir atteignait le niveau au-dessus de 0,2 M prévu, le pétrole pourrait encore baisser en conséquence.